Qu'est ce qu'une personnalité difficile ?

31/10/2017

La personnalité

La personnalité est dans le langage courant synonyme de "caractère"

Les traits de personnalité sont caractérisés par les manières habituelles dont on perçoit notre environnement, notre propre personne et les manières habituelles de nous comporter, de réagir. Ils se définissent souvent par des adjectifs : autoritaire, sociable, altruiste, méfiant, consciencieux...

La différence entre trait (caractéristique constante) et état (état passager lié aux circonstances) constitue un des thèmes de recherche majeur des psychologues et des psychiatres quand ils essaient de définir une personnalité.

La personnalité, regroupe un ensemble de paramètres qui peuvent être caractérisés et qui ne changeront pas au cours de la vie, ou lentement.

Les différentes personnalités

Un des premiers a tenté de classer ses semblables fut Hippocrate, (IV siècles avant JC). A l'époque, on pensait que le caractère de chacun dépendait surtout du type de fluide qui prédominait dans son organisme. 

Hippocrate définit 4 types de personnalité : 

  • Sanguin (des êtres vifs et émotifs)
  • Lymphatique (des êtres lent et froid)
  • Bilieux (des êtres coléreux et amer)
  • Mélancolique (des êtres sombre et pessimiste) 

Mais cette classification est incomplète. Comment peut on "découper" une personnalité en deux, quatre ou seize dimensions ? Comment les mesurer ? 

Les tentatives de réponse à ces deux questions constituent une science, la psychométrie ou l'approche quantitative de la personnalité. Elle s'appuie sur l'observation et les statistiques afin de dégager des tendances, des types divers de personnalités, pouvoir les caractériser, pouvoir les décrire.

Le psychologue R.B.Catell et son équipe de psychologues et de statisticiens définirent dans les années cinquante 16 types, tendances de personnalité. Pour chacune, ils définirent les deux caractéristiques extrêmes :

  • en retrait ..........................................  sociable
  • moins intelligent ............................. plus intelligent
  • instable émotionnellement ......... stable émotionnellement
  • soumis .............................................. dominant
  • réservé ............................................. enthousiasme
  • opportuniste ................................... consciencieux
  • timide ................................................ sans inhibition
  • délicat ............................................... endurant  
  • méfiant .............................................. confiant  
  • pratique ............................................ imaginatif
  • sournois ............................................ franc  
  • placide ............................................... appréhensif
  • radical ................................................ conservateur  
  • dépendant ........................................ indépendant
  • manque de contrôle ...................... maître de soi
  • tendu ................................................. décontracté

Ces critères sont toujours utilisés actuellement.

D'autres modèles existent et permettent d'explorer certains paramètres de cette personnalité et ainsi mieux cerner l'être que je suis et l'être que je rencontre, en face de moi.

Les personnalités difficiles

Une personnalité devient difficile, lorsque certains traits de ce caractère deviennent trop marqués, ou trop figés. Ils deviennent inadaptés aux situations. Ils entraînent alors souffrance pour l'être, ou/et pour son entourage.

Cette état de souffrance est un bon critère pour porter le diagnostic de "personnalité difficile". 

Aujourd'hui, dans le monde de la psychologie, de la psychiatrie, se dégagent un dizaine de types de personnalités dite "difficiles" : 

  • la personnalité paranoïaque : l'être se sent persécuté par...
  • la personnalité histrionique ou hystérique  : l'être est dans le théatralisme continu
  • la personnalité obsessionnelle : l'être est obsédé par ..., focalisé sur...
  • la personnalité narcissique : l'être est trop égocentré sur lui-même 
  • la personnalité schizoïde : l'être est coupée de ses émotions, de ses sensations 
  • la personnalité schyzotypique : l’être est atypique, bizarre dans ses comportements, pensées; croyances...
  • la personnalité dépendante : l'être est dépendant, soumis aux autres
  • la personnalité antisociale (sociopathique, psychopathique...) : l'être est "contre tout"
  • la personnalité évitante : l'être évite les autres, les situations...
  • la personnalité phobique : l'être est hyper centré sur ses peurs

Pour un être diagnostiqué dans une de ces catégories (non exhaustive) de personnalité, il nécessitera un accompagnement thérapeutique plus ou moins important, pour lui permettre de se stabiliser psychologiquement, pour aider ses proches/relation à les comprendre, à l'accompagner.

Extraits de "Comment gérer les personnalités difficiles" de F. Lelord et C. André