La face cachée du rêve lucide

03/12/2017

Le rêve est un état modifié de conscience. Bien que nous en soyons généralement le personnage central, le rêve nous anime davantage que nous avons de prise sur lui. Cela nous permet de toucher à une part de nous libérée du système de contrôle du mental et de l'égo.

 Le rêve nous plonge dans un tourbillon de sensations, de stimuli et d'émotions non récupérés par le mental et l'égo. Au cours du rêve, c'est une part plus profonde de nous qui est aux commandes.

Si la notion de rêve lucide réfère à la prise de conscience d'être plongé dans un rêve, le degré de lucidité afférent dépend de notre capacité à réintégrer un système de contrôle basé dorénavant sur l'Ame 

Où se place le rêve lucide

La phase du sommeil lent profond est celle où l'activité biologique du corps est réduite au minimum. Notre organisme emploie cette phase de sommeil pour se reposer et récupérer de ses activités diurnes. Notre activité cérébrale se caractérise par des ondes lentes et amples. C'est le moment où nous sommes le plus inaccessible au plan physique. Si la phase de sommeil profond est le siège de rêves, ils sont parmi ceux les plus difficiles à se remémorer au réveil.

En sommeil profond, notre conscience plonge au plus profond d'elle-même pour déployer un univers qu'elle co-crée.

La phase du sommeil paradoxal, terminant le cycle normal de l'endormissement, est celle où s'alterne des signes de sommeil très profond et des signes d'activité électrique corticale intense. Les ondes cérébrales sont rapides. Notre corps traduit par son agitation (spasmes physiques, activité cardiaque marquée) et ses expressions faciales (rictus, mouvements oculaires rapides) une étroite corrélation entre le vécu en état modifié de conscience et le plan physique. Le corps physique est le prolongement de l'expérience du rêve. Cela peut aller jusqu'à la parasomnie, et ses manifestations les plus connues comme le somnambulisme ou les terreurs nocturnes des enfants.

En sommeil paradoxal, notre conscience se projette à l'extérieur pour explorer un univers qu'elle n'a pas créé.

À ces deux profils de rêves s'opposent deux réalités distinctes pour notre conscience. Si le tonus musculaire est maintenu lors de la phase de sommeil profond, c'est que la conscience garde ses corps subtils denses au plus près du corps physique. Elle reste maîtresse de sa réalité.

Mais lors du sommeil paradoxal, le tonus musculaire est aboli. Une forme de paralysie se met parfois en place. Cela traduit le détachement de l'un des corps subtils denses du corps physique. La conscience maintient l'intégrité du corps physique tout en étant ailleurs grâce à un véhicule éthérique. Ce découplage se nomme conventionnellement projection astrale, par le corps éthérique ou par le corps astral.

Une fois endormi, la sortie hors du corps par le corps astral est le fondement d'un vécu que l'on identifie sous l'expression de rêve lucide.

Lorsque l'on parle de rêve conscient, le dormeur réalise plus ou moins pleinement qu'il est en train d'effectuer un voyage extracorporel.

La grande majorité des rêves en sommeil paradoxal est comparable à un voyage de courte distance vers une bulle onirique individuelle. C'est un univers temporaire ultra localisé. Cette bulle se met en place dans l'astral de notre planète, nous y pénétrons, puis elle disparaît au réveil. Le souvenir se réduit à la portion vécue la plus intense sans se remémorer l'avant, l'après, ni le pourquoi du comment.

La lucidité dans un rêve s'accroit lorsqu'on a une influence sur le déroulement du vécu sous cet état modifié de conscience. La compréhension du monde astral permet de savoir comment maîtriser le rêve lucide.

Dépouillé du mental-égo, le véhicule astral permet de réagir astucieusement par la voix de son Âme. Elle nous met librement en action dans un rêve lucide. Nous ne nous sentons jamais démuni dans une situation instable.

Chaque rêve lucide nous dévoile un peu plus la mécanique de l'astral. Toute sortie astrale en rêve est interprétée selon les référentiels du rêveur.

La perception que l'on tire de ses rêves lucides crée une polarisation de sa conscience.

Extraits du site : www.leretourdesdragons.com/reve-lucide-voyage-astral/