Rééquilibrer, développer      son corps énergétique

03/10/2018

L'être humain vibre à une fréquence qui lui est propre et qui est harmonisée avec celle de la Terre, avec celle du lieu où il vit.

Tout corps est formé d'énergie. Chaque cellule est un mini circuit oscillant, avec les charges négatives à l'intérieur et les charges positives à l'extérieur de la cellule (différence de concentration en minéraux : sodium et potassium). La moyenne des vibrations de toutes les cellules donne au corps son taux vibratoire moyen. C'est la résultante des différents courants énergétiques qui circulent dans les méridiens du corps.

On considère que la zone de bonne santé correspond à un taux vibratoire moyen compris entre 7000 et 9000 unités bovis (UB), en radiesthésie. 

Notre niveau énergétique chutera dans les cas suivants :

  • le niveau vibratoire du lieu, où nous sommes, baisse,
  • les êtres qui nous entourent ont un niveau vibratoire plus bas... ils réclament de l'énergie... que je fournis,
  • je suis envahi par mes propres perturbations émotionnelles, mentales.

La baisse de la fréquence vibratoire du corps provient généralement d'un mode de vie déséquilibré, d'une incapacité à faire face à certaines situations

  • stress important
  • alimentation trop industrielle
  • sédentarisation
  • mauvaise respiration
  • addiction (tabac, alcool, drogue...)
  • opération médicale
  • anesthésie

Entre aussi en ligne de compte :

  • les pensées négatives parasites que nous émettons
  • les perturbations géomagnétiques et électromagnétiques des lieux où nous vivons
  • la présence d'êtres nuisibles dans notre entourage (vampirisme énergétique)...

Lorsque le taux vibratoire d'un être passe en dessous de la valeur de 6000 UB, il rentre alors dans une zone à risque, source de maladies : Cela va dépendre :

  • du temps où il va rester dans cette zone (quelques semaines, mois ou années),
  • du niveau plus où moins bas (4000 UB... 2000 UB...)

Ainsi, si le niveau devient trop bas et pendant un temps important (plusieurs mois) il y aura alors un risque très élevé de déclencher une maladie grave : (valeurs à titre d'exemple)

  • risque de dépression : en dessous de 5700 UB
  • risque de sclérose en plaque : en dessous de 4500 UB
  • risque de cancer : en dessous de 2500 UB.

En cas de maladie, une des premières choses à faire et de remonter le niveau vibratoire au plus vite. En dessous de 5700 UB, l'aide d'un énergéticien, d'un magnétiseur, d'un thérapeute sera nécessaire, car le niveau est devenu trop bas pour pourvoir le remonter tout seul rapidement. 

Au lieu d'attendre que la maladie survienne, il y a des précautions à prendre, des modes de vie à réajuster, afin de dynamiser naturellement notre corps à travers la nourriture, les activités de vie, les forme-pensées : 

Privilégier la consommation d'aliments dynamisés :

  • Les aliments issue de l'agriculture bio ou/et raisonnée, ainsi que les aliments frais, de saison, les aliments locaux, crus ou faiblement cuis sont à privilégié car ils ont généralement un taux vibratoire compris entre 9000 et 10000 UB. Ils nous redynamisent.
  • Par contre les aliments issue de l'alimentation industrielle ou ayant beaucoup voyagé auront un taux vibratoire aux environs de 6000 à 7000 UB. Ils ne nous apportent pas ou si peu d'énergie.

Boire de l'eau énergétisée :

Privilégiez l'eau minérale de source, l'eau dynamisée aux rayons du soleil ou avec des pierres (quartz...) ou avec quelques gouttes de jus de citron frais ... et oubliez l'eau du robinet non filtrée.

Respirer de l'air ionisé :

Respirer de l'air chargé en ions (-) est très sain pour le corps énergétique. Il rééquilibre électriquement le corps :

  • C'est l'air de la montagne, de l'océan, des cascades.
  • Chez nous c'est l'air ionisé par les lampes à sel (allumées) ou par un ionisateur.
  • Cet air chargé en ions (-) va compenser les ions (+) perturbateurs, créés par nos appareils électriques.

Pratiquer la respiration consciente :

Respirer consciemment en utilisant son diaphragme permet :

  • de tonifier le plexus solaire (chef d'orchestre de la circulation énergétique dans le corps)
  • de tonifier la rate (chef d'orchestre du système immunitaire du corps)
  • de décontracter tout le système digestif (source de nombreuses maladies)

Vivre, travailler dans un lieu harmonieux :

Vivre, travailler dans un lieu où le taux vibratoire est supérieur à 7000 UB permet de se recharger. 

Si ce n'est pas le cas, consulter un énergéticien, un géobiologue pour réharmoniser votre lieu

Privilégier les pensées positives,

  • d'amour, de partage, de solidarité..., car elles augmentent intensément le taux vibratoire du corps énergétique de l'être,
  • et réduisez le bavardage mental car il épuise le corps énergétique !!!

+ Rééquilibrage énergétique :

Et si tout cela ne suffit pas, en dessous de 5700 UB, l'aide d'un énergéticien, d'un magnétiseur, d'un réflexologue, d'un acupuncteur... quelqu'un qui travaille sur le rééquilibrage de la circulation énergétique du corps devient nécessaire car le niveau est devenu trop bas pour pourvoir le remonter tout seul rapidement. 

Pour palier à cela, un renforcement mensuel, trimestriel de votre niveau énergétique auprès d'un énergéticien permettra de maintenir au quotidien un bon disponible énergétique.