Communiquer avec les arbres

27/03/2018

Le rayonnement d'un arbre

Tout être vivant dispose d'un capital d'énergie, émise vers l'extérieur et perceptible. Cette énergie dépasse donc les limites corporelles. Il en va de même des arbres. Cette énergie porte le nom de rayonnement.

Un arbre est entouré par son propre rayonnement et y est pour ainsi dire immergé. Ce rayonnement véhicule lui-même des informations sur le caractère d'un arbre et l'humeur du moment.

Il en est de même chez les humains : vous percevez la présence d'une personne dans une pièce avant même de l'avoir vue. Vous captez le climat qui l'entoure et ce d'autant plus lorsqu'il s'agit de vibrations inamicales.

Le rayonnement a une extension précise, qui cesse à une certaine distance marquée par une limite : l'influence d'un arbre, d'une personne ou de tout autre être vivant s'étend jusqu'à cette limite de sa structure. Cette limite est essentielle pour quiconque veut en apprendre davantage sur un autre individu, sur un arbre.

Lorsque vous vous trouvez en dehors de la sphère d'influence de l'arbre, vous disposez d'une bonne vue d'ensemble de l'arbre. Dirigeant votre regard dans sa direction, vous observez sa position dans le paysage et par rapport aux autres arbres et arbrisseaux. Lorsque vous pénétrez dans sa sphère d'influence, vous recevez toutes sortes d'informations à son sujet et votre système se focalise sur lui et sur votre attitude à son égard.

L'intensité et la forme de ce rayonnement sont très révélatrices de l'état de santé de l'arbre. En général le rayonnement de l'arbre est d'autant plus important et harmonieux que son état de santé est bon.

Percevoir le rayonnement d'un arbre

La perception du rayonnement d'un arbre varie d'une personne à l'autre, et du sens subtil actif chez elle :

  • La vue : visibilité d'une coupole vibrante ou colorée entourant l'arbre
  • L'ouïe : perception d'un nouveau son ou de modification de l'ambiance sonore au moment de franchir la limite du rayonnement de l'arbre
  • Le toucher : perception épidermique au niveaux des mains d'une vibration, d'un changement de température ou de densité ambiante

L'expérience démontre que la grande majorité des pratiquants de ce type d'observation sont avant tout sensible aux perceptions tactiles et éventuellement ensuite visuelle, puis auditif.

L'intensité du rayonnement

Chaque arbre est un individu doté d'une vitalité, d'un âge et d'une stature spécifique. Il est par ailleurs tributaire de son emplacement et de son entourage.

L'extension du rayonnement d'un arbre est généralement proportionnel à sa stature, à la saison, à son état de santé.

Pour un arbre en bonne santé, son rayonnement est au plus faible l'hiver, il s'étend au printemps, il est au diamètre maximum en été et diminue à nouveau à l'automne lorsque les feuilles commencent à tomber.

Généralement, à son plein rayonnement, il va se déployer jusqu'à une distance légèrement supérieure à sa hauteur (exemple : un chêne de 10 m aura un rayonnement pouvant aller en été jusqu'à 12, 14 m de son tronc)

Par contre pour un arbre en hiver, son rayonnement sera de l'ordre de l'ampleur de la couronne de son feuillage. Mais s'il est en mauvaise santé, ce rayonnement diminuera jusqu'à être inférieur à la couronne du feuillage.

Par contre dans un bois, le rayonnement est plus concentré car tous les arbres sont très proches et ils s'équilibrent, se soutiennent les uns les autres.

Observer le rayonnement d'un arbre

Si vous envisagez d'observer le rayonnement d'un arbre :

  • Choisissez un arbre dans la nature, dans votre jardin. Informez le de votre intention.
  • Placez vous à une distance d'une dizaine de mètres de l'arbre et regardez le dans son ensemble. Percevez le rayonnement lumineux plus ou moins intense autour de lui.
  • Puis approchez vous doucement les bras ouverts, les mains ouvertes, paumes tournées vers l'arbre. Restez à l'écoute de vos sensations corporelles, de vos sensations dans le corps, dans les paumes des mains.
  • Puis allez vous asseoir au pied de l'arbre et ressentez son énergie vous traverser, vous remplir

En vous souhaitant dès le printemps de belles rencontres avec les arbres.

Extraits de "Communiquer avec les arbres" de Maja Kooitstra