Comment garder un cerveau en bonne santé ?

01/06/2017

Le cerveau est le centre du système nerveux. Il contrôle de nombreuses fonctions du corps. Il a un rôle dans la production hormonale. Il régule les activités cognitives en rapport avec l'acquisition et la mémorisation des connaissances, le raisonnement et la réflexion. Il est donc primordial de bien traiter son cerveau. C'est notre trésor intérieur.

Pour cela le mode de vie va être déterminant pour un bon développement de ce cerveau.

1 / Privilégier une alimentation saine type méditerranéen et éviter de sauter des repas.

Un article paru sur CNN le 8 février 2010 montre que selon une étude menée dans le département de neurologie à la Columbia University Medical Center, le régime méditerranéen est le plus adapté pour avoir un cerveau en bonne santé.

Ce régime contribue à baisser les risques d'infarctus cardio-vasculaires et cérébraux. Il protège contre l'hypertension.

Le régime méditerranéen privilégie surtout les fruits, les légumes, le poisson, l'huile d'olive, les légumineuses et les céréales, et laisse de côté les produits laitiers, la viande, la volaille et les acides gras saturés. Il est axé surtout sur les vitamines E, B6 et l'acide folique.

2/ Bien dormir

Un manque de sommeil va engendrer des déficiences cognitives et comportementales. Une étude menée par l'American Cancer Society montre que des temps de sommeil trop longs (plus de 9h) et trop courts (3 ou 4 h) sont liés à des taux accrus de crises cardiaques, de diabète, d'obésité et autres pathologies.

Le temps de sommeil est diffèrent d'un individu à l'autre. C'est à chacun d'entre nous, en fonction de notre état de fatigue ou de bien-être au réveil, de gérer notre temps de sommeil.

Les heures de sommeil situées avant minuit sont à privilégier. C'est le moment privilégié pour la fabrication de la sérotonine. Hors cette hormone est impliquée dans la régulation de fonctions telles que la thermorégulation, les comportements alimentaires et sexuels, le cycle veille-sommeil, la douleur, l'anxiété ou le contrôle moteur.

3/ Faire de l'exercice

La pratique sportive permet d'entretenir les facultés de concentration et de coordination. Le cerveau comme le corps a besoin d'exercice pour rester en forme.

4/ Pratiquer des activités cérébrales

Garder l'esprit actif permet de ralentir le déclin cérébral associé au vieillissement. Plusieurspossibilités existent comme l'apprentissage d'une nouvelle langue, d'un instrument de musique, la mémorisation de pièces de théâtre, de chansons, la lecture, la pratique des mots croisés, du sudoku...

Il est également conseillé de sortir de la routine afin de créer de nouveaux neurones et de développer les connections. Ainsi il est possible de changer de chemin pour aller à son travail, de changer de menus...Oser le changement permet de doper la créativité.

Ces recettes sont faciles à suivre. Alors booster votre cerveau... prenez bien soin de ce précieux trésor.

Extrait du site d'info sur la Santé : https://www.carevox.fr/